Synopsis

Tyr et Jasa ont grandi dans un milieu d’artistes où la création était un mode de vie, l’âge adulte en a fait des sœurs originales et passionnées. Tyr est aujourd’hui musicienne et chanteuse tandis que Jasa est artiste interdisciplinaire. Inspirées par les enregistrements de chansons folkloriques islandaises interprétées par leur arrière-grand-mère, leurs pratiques artistiques puisent à la fois dans leur imaginaire coloré et leurs racines familiales. Cette démarche les pousse à entreprendre leur premier voyage en Islande, pour collaborer à un projet qui combine leurs disciplines artistiques et leur héritage culturel. Avec son premier long-métrage Sœurs : rêve et variations, Catherine Legault nous plonge dans un monde onirique fait d’animations, de performances et de cinéma-vérité. Plus qu’un simple portrait, le film pose un regard inspirant sur la démarche artistique de deux sœurs dont les manifestations sont autant de variations sur l’affirmation de soi, la fantaisie, le rêve.

Bande-annonce

 

HORAIRE CINÉMA

Fiche technique

Sœurs : rêve et variations 
85 min, VO anglais/islandais avec sous-titres français

Documentaire, Québec, Canada – 2019 – HD/DCP

AFFICHE (cliquez pour agrandir)

Équipe du film

Scénario et Réalisation :
Productrice :
Productrice exécutive :
Image :
Son :
Montage :
Animation :

En-ligne et Colorisation : 
Montage sonore :
Musique originale :
Musique additionnelle :
Mixage :
Post-Production :

Catherine Legault
Isabelle Phaneuf-Cyr
Catherine Legault
Catherine Legault
Catherine Legault et Eric Shaw
Catherine Legault
Jasa Baka, Frances Adair Mckenzie,
Kara Blake et Calvin Brett
Tony Manolikakis
Kyle Stanfield
Tyr Jami, Justin Guzzwell et Eric Shaw
Syngja et The Winks
Olivier Germain
REV13 Films, PRIM et Pixel Audio

Scénario et Réalisation
Catherine Legault

Productrice
Isabelle Phaneuf-Cyr

Productrice exécutive
Catherine Legault

Image
Catherine Legault

Son
Catherine Legault et Eric Shaw

Montage
Catherine Legault

Animation
Jasa Baka, Frances Adair Mckenzie,
Kara Blake et Calvin Brett

Montage en-ligne et Colorisation
Tony Manolikakis

Montage sonore
Kyle Stanfield

Musique originale
Tyr Jami, Justin Guzzwell et Eric Shaw

Musique additionnelle
Syngja et The Winks

Mixage
Olivier Germain

Post-Production
REV13 Films, PRIM et Pixel Audio

Sélection en festival

RIDM 2019, Sélection Officielle, Compétition Nouveaux Regards
Rendez-vous Québec Cinéma 2020, Compétition prix Pierre-et-Yolande-Perrault
Brooklyn Film Festival 2020, Sélection Officielle
Revelation Perth International Film Festival 2020, Sélection Officielle
The IndieFEST Film Awards 2020, Sélection Officielle
FIDBA 2020, Sélection Officielle
Reykjavik International Film Festival 2020, Panorama islandais
Nashville Film Festival 2020, Sélection Officielle, Competition documentaire de musique

AWARDS

The IndieFEST Film Awards 2020, Prix d’Excellence: Montage et Musique originale
The IndieFEST Film Awards 2020, Prix de Mérite: Long-métrage Documentaire, Femmes Réalisatrices et Arts/Culture/Performance/Théâtre

Presse

New Visions at RIDM, par Madeline Lines, Point of View Magazine
L’art en heritage, par Justine falardeau, Magazine Spirale
Mention dans IndieWire, La Presse, Orca Sound, L’initiative, CMTV.info et Iceland Naturally 
Entrevue avec Catherine Legault à Daybreak, CBC et The Mama Rose Show, épisode #10 

Biographies

Jasa baka

« Je sais qu’on est entourés d’une énergie invisible qu’on peut ressentir si on y prête attention. On doit d’abord la laisser vivre, avant de pouvoir la capter et lui donner forme. »

Depuis qu’elle est petite, Jasa est une conceptrice de mode passionnée et adore fabriquer des robes fantastiques. Aussi connue sous le nom de Zuzu Knew, Jasa est une artiste interdisciplinaire qui incorpore à la fois dessins, rétroprojections, images de prisme, costumes et décors pour créer l’univers singulier de ses installations et de ses performances. Lorsque Jasa réalise les visuels pour le projet musical Syngja, elle manipule son rétroprojecteur comme-ci elle jouait d’un orgue lumineux, en utilisant des techniques analogiques pour créer ses compositions atmosphériques. Son travail est teinté de réalisme magique et explore la rencontre entre l’inconscient et le conscient. Elle vit actuellement à Reykjavik, où elle fait sa maîtrise en beaux-arts à l’Université des Arts d’Islande (Lístaháskolí Íslands). Elle a été une collaboratrice clé dans la réalisation des animations originales du film Sœurs : rêve et variations.

Tyr Jami

« L’art est quelque chose qui est hors de soi. (…) La performance, ce n’est pas à propos de soi, c’est à propos de la musique. Je ne suis qu’une intermédiaire, une canalisation. »

La musique est une passion pour Tyr depuis qu’elle a commencé à jouer du violoncelle à l’âge de sept ans. Violoncelliste de formation classique, Tyr a expérimenté différents styles au fil des ans (The Winks, Gutstrings), et elle a conquis des amateurs fidèles. Aujourd’hui, avec son groupe Syngja (« chanter » en islandais), elle fait de la « pop électro-acoustique psychédélique ». Ce projet, aux sonorités mélancoliques, oniriques et parfois enjouées, est basé sur les enregistrements de chansons folkloriques islandaises de son arrière-grand-mère. Tyr enseigne également le violoncelle depuis 15 ans. Avec son partenaire, Justin Guzzwell, elle a ouvert une école de musique, La Tour Prisme. En collaboration avec Justin Guzzwell et Eric Shaw, elle a composé la musique originale du film Sœurs : rêve et variations.

Debora Alanna

« Mon travail, du moins pour mes installations plus que pour mes sculptures en pierre, est en lien avec les lieux et la mémoire. Et donc, en soi, il transmet une certaine expérience. »

Debora est la mère de Tyr et de Jasa. Artiste conceptuelle et interdisciplinaire accomplie, elle crée des sculptures, des installations, des dessins et des textes dans lesquels sa sensibilité poétique explore des pensées multiples. Elle aime utiliser le caractère multidimensionnel de l’espace et du temps et a une prédilection pour les œuvres défiant l’utilisation de matériaux conventionnels. Elle a collaboré, avec ses filles, au projet Nouveau printemps, dans lequel elle incarne la Reine de la montagne. De retour aux études, à l’Université Concordia, elle développe maintenant des projets de réalité virtuelle et d’impression 3D.

instagram.com/embellish4art

 

Ingibjorg Johnson (1891-1994)

« Peine et joie vont de pair
Les jours heureux et amers remplissent la coupe du destin
Bonheur ou poison, j’en ai eu ma part. »

Ingibjorg Johnson Guðmundsdóttir est née en 1891 en Islande. À 33 ans, elle a immigré avec son mari à Selkirk, au Manitoba. Le chant faisait partie intégrante de sa vie. C’est un art qu’elle pratiquait de façon désinvolte et quotidienne pour se remémorer sa terre natale. Elle croyait que son chant avait des propriétés curatives. Dans les années 90, alors qu’elle était en maison de retraite, elle donnait des concerts aux autres résidents. Lorsque Vigdís Finnbogadóttir, ancienne présidente d’Islande, s’est rendue à Selkirk en 1989, Ingibjorg a été choisie comme représentante de sa maison de retraite pour chanter pour elle. Son passe-temps favori était de s’enregistrer sur des cassettes qu’elle envoyait aux membres de sa famille sous forme de lettres audio. Au cours des dix dernières années, elle a figuré sur de nombreux enregistrements de Syngja, ainsi que dans la performance Nouveau printemps.

James K-M

« La maison est un lieu métaphysique dont les pulsations nous appellent régulièrement, comme un battement de cœur. On ne peut comprendre l’existence et l’art qu’en lien avec cet endroit, avec cette pulsation. »

James K-M est le père de Tyr et de Jasa. Le travail de cet artiste visuel de Vancouver est abstrait, géométrique et métaphysique. Il crée également des peintures numériques et expose des œuvres interactives innovantes dans le monde entier. Éducateur inspirant, il a enseigné le processus créatif, l’éducation aux médias et la production de médias numériques pendant de nombreuses années. Il a assumé le rôle de mentor artistique auprès de ses filles et les a encouragées à s’épanouir dans leur propre pratique. Il travaillait sur sa dernière exposition personnelle, Pyramids, lors du tournage du film Sœurs : rêve et variations.

https://jameskm.wordpress.com

Frances Adair McKenzie

Collaboratrice de longue date de Jasa Baka et Tyr Jami (Party Like 1699, Nouveau printemps), Frances Adair Mckenzie est une artiste interdisciplinaire basée à Montréal. Dans ses installations vidéo, sculptures et animations, elle allie genres et technologies pour évoquer la construction de mondes fantastiques internes et externes. Frances a travaillé aux animations originales et au motion-design de Sœurs : rêve et variations.

https://francesadair.com/about.html

Justin Guzzwell

Justin Guzzwell est le plus proche collaborateur de Tyr Jami. Il infuse la musique de Syngja avec ses rythmes de batterie, synthétiseurs analogiques et harmonies vocales. Il enseigne également le piano à La Tour Prisme. Dans ses albums autoproduits, il mélange une technique classique avec un langage harmonique expérimental et des styles vocaux incandescents. Il a collaboré à la musique du projet Nouveau printemps et, avec Tyr Jami et Eric Shaw, il a composé la musique originale du film Sœurs : rêve et variations.

syngja.bandcamp.com
soundcloud.com/syngja
latourprisme.com 

Galerie

Catherine Legault est une cinéaste et une monteuse documentaire primée. Ses montages sont appréciés pour leur sensibilité et leur fluidité, leurs différents niveaux de lecture et leur habileté à naviguer à travers l’espace et la temporalité. Depuis une quinzaine d‘années, elle signe le montage de nombreux films documentaires et fictions présentés internationalement dans les festivals, au cinéma et à la télévision. Diplômée de l’Université Concordia en Film Production, elle est récipiendaire d’un prix Iris pour le montage de La démolition familiale, en 2017, ainsi que de deux Gémeaux pour 21 jours, en 2017, et pour Ma caravane au Québec, en 2013. En 2019, elle est de nouveau en nomination au gala Québec Cinéma pour le montage du film de Serge Giguère, Les lettres de ma mère. Ses collaborations incluent plusieurs films primés, parmi lesquels PilgrIMAGE, de Peter Wintonick et Mira Burt-Wintonick, Mort subite d’un homme-théâtre, de Jean-Claude Coulbois, La démolition familiale, de Patrick Damien, Rebels on Pointe, de Bobbi Jo Hart, Les lettres de ma mère, de Serge Giguère, et plus récemment, FANNY : The Right to Rock, de Bobbi Jo Hart. En 2016, Catherine fonde Concerto Films. Soeurs : rêve et variations est son premier long-métrage documentaire.
Isabelle Phaneuf-Cyr est cofondatrice de la compagnie de production montréalaise FIZ Studio. Elle a 15 ans d’expérience dans le développement de contenus variés, notamment en vidéos d’entreprise, en publicité, en documentaire et en animation. Ses études universitaires en publicité et communication (Université de Montréal) et en scénarisation (UQAM) lui ont permis de se développer rapidement au sein des plus grands groupes médias au Québec (Astral et Quebecor). Elle a travaillé avec des clients de domaines divers, ainsi qu’avec de nombreuses agences de communication au Canada et aux États-Unis. Son savoir-faire artistique et technique imprègne chacune de ses productions. Sa curiosité et ses qualités relationnelles lui permettent d’exceller dans son travail. En 2016, Isabelle s’est joint à Concerto Films pour produire le documentaire Sœurs : rêve et variations.

Contact

Production
Catherine Legault
Isabelle Phaneuf-Cyr
Concerto Films

5612 av. de l’Esplanade
Montréal, QC,
H2T 3A1, Canada

Distribution
Camille Jacques

+1 514-937-4893 ext 122
cell: +1 514-691-7198
distribution@eyesteelfilm.com

Eyesteelfilm Distribution

7095 rue Marconi, #201
Montréal, QC,
H2S 3K4, Canada
eyesteelfilm.com

Relations de presse
Caroline Rompré

+1 514-778-9294
caroline@pixellex.ca


pixelleX communication

1340, Boul. St-Joseph E, suite #3
Montréal, QC,
H2J 3M2, Canada
pixellex.ca

Scroll to Top